NorChe


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Section RP : Il était une fois...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ammout
Reine du C85


Messages : 34
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 22

MessageSujet: Section RP : Il était une fois...   Ven 19 Fév - 23:41

Ophélia a écrit:
Il y avait longtemps que durait son périple, plusieurs mois en

fait, passés à marcher et à errer. Ophélia cherchait quelque chose mais elle

ignorait quoi en fait. Elle avait parcouru monts et vallées afin de trouver sa

nouvelle terre d’accueil. Un jour, elle aperçu un grand chêne, planté là,

seul, au milieu de nulle part sur le bord d’un petit ruisseau.

Elle décida d’y poser ses bagages et se mit à la découverte du secteur.


Dans la forêt non loin de là, un matin qu’elle s’affairait trouver de quoi

manger, elle rencontra un chasseur du nom de carmane. Après un moment à

discutter, carmane et Ophélia décidèrent de mettre leurs ressources en commun

et il s’établirent au bord de la rivière. Ils y construisèrent chacun une petite

hutte avec des matériaux trouvés ici et là.


Au fil du temps, d’autres voyageurs qui passaient par là, attirés par le grand

chêne et subjugués par la beauté de l’endroit décidèrent eux aussi de s’y

établir. Bientôt, le secteur fut parsemé de petites chaumières. Le clan pris

bientôt de l’ampleur avec Ophélia et carmane à sa tête. De partout au pays, on

commençait à entendre parler de ce peuple de fiers chevaliers habitant sur le

bord de la rivière, à l’ombre du grand chêne…

Ils combattaient l’ennemi sans relâche et ce afin de continuer à voir prospérer

leur nation.

Un beau jour, le seigneur Papass et son épouse Papasslyd rejoignirent les rangs

de ces dignes chevaliers et partirent en éclaireurs afin d’apporter le savoir

des chevaliers du Nord dans les terres du sud. Ils furent à l’origine d’une

nouvelle nation et développèrent ce continent hostile afin que perdure l’esprit

de camaraderie des Chevaliers du Nord, bien au-delà de la rivière et du grand

chêne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://norche.forumactif.com
Ammout
Reine du C85


Messages : 34
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Section RP : Il était une fois...   Ven 19 Fév - 23:42

PAPASSLYD a écrit:
je me suis réveillé un jour , au beau milieu de la foret , me demandant ce que je faisait ici.... de retour dans ma maison natale j'ai trouvé une scène d'horreur...

ma famille fut assassinée par les ROFC75 !!!!

j'ai donc décidé de me battre et un petit groupe de conquérants composés de quelques membres comme ELMANIFICO, ammout,Malice-in-chains et moi avons essayés de venger ma famille mais l'ennemi était trop fort donc on a du s'exiler du C75.

de retour au sein de notre tribu en C23, auprès de notre chef suprême ophélia, je décidais de me refaire une santé et de recommencé tout à zéro et maintenant, je pense toujours à ma famille...

un jour, ma vengeance sera terrible envers ces assassins.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://norche.forumactif.com
Ammout
Reine du C85


Messages : 34
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Section RP : Il était une fois...   Ven 19 Fév - 23:43

salitoox (Agraynel) a écrit:
... Je me morfondais dans mes villages. Je errais de l'un à l'autre, attendant l'opportunité d'une guerre, une bataille ou un échauffouré mais rien arrivait. J'apportais mon soutien à ma tribu, les Moloss, mais sinon, aucun ennemi à me mettre sous la dent !

Il faut dire que je me trouvais dans une région en paix, entourée de tribus pacifistes telles que les SOF ou Norche (drôle de nom ça, les Norche). Jamais l'un d'eux n'a franchi la limite de mes terres ...

J'installai des géraniums aux fenêtres de mes châteaux, misait sur des fontaines d'eau fraîches sur les places principales, faisait paître mes chevaux sur mes vastes terres étendues aux pied de mes murailles, partais à la chasse avec mes chiens dans les forêts giboyeuses entourant mon domaine, préparais des festins pour mon peuple où les cailles rôties côtoyaient les cygnes en gibellotte, les terrines de lièvre, le sanglier en croute, les charlottes à la cerises ... accompagné de vin rond, parfumé, tirant 13°5 !

Hissssa, mon recruteur, préféra crée une tribu à part entière car les notre des Moloss se trouvaient loin, très loin de nous et nous sentions inutiles.

Hissssa, Xaleis, Flavf, Chooky et moi même nous retrouvions dans une jeune tribu, plein d'espoir : les AOT ! mais la joie fût de courte durée : notre "reine" Chooky, commençait à me mentir, était assez indépendante et il me semblais qu'elle pensait qu'à elle-même (incompatible pour une tribu) ...

Je me sentais mal à l'aise face à ses mensonges, ses remarques, ses dires contradictoires et prit la désicion de partir. Oui, mais où ?

Pierre le Loup, cela vous dit quelque chose ami Norche ? Pierre le Loup, membre des Norche fût le déclic ! je le lorgnais depuis de longs jours car il n'évoluait pas. Le jour où il devient barbare, je me lançais à son noblage : aaaahhh, de l'action, un nouveau vivi !!

Je me lance à son noblage ! 1 noble puis un 2ème baisse sa loyauté ! à moi ce beau village ! ... et Ophélia arriva, cassa mon rêve ... ce village doit rester aux mains des Norche ... Non !!! ce vivi est barbare, il est à moi !!!

Tractations après tractations, ce vivi fût prit par Guicore en 2 jours ... bah ... c'est pô grave : un vivi de perdu, 10 de retrouvés !

Mais grâce à cela, j'y découvris Ophélia, Impératrice des Norche. Pensant toujours quitter les AOT, je me suis dit "et pourquoi pas intégrer les Norche..."

Et me voilà, intégrant cette grande et magnifique tribu et pour rien au monde, je n'en chagerai ! je m'y sens bien et-pis-c'est-tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://norche.forumactif.com
Ammout
Reine du C85


Messages : 34
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Section RP : Il était une fois...   Ven 19 Fév - 23:44

dragon1967 a écrit:
IL FAISAIT FROID SE MATIN LA APPAUVRI ET SANS FORCE J ERRAIS DANS LES LONGUES PLAINES EN REGARDANT LA FORET J APERCU AU LOIN UNE LUEURE CELA ME PARRAISSAIT A LA FOIS APAISANT MAIS AUSSI INQUIETANT CELA FAISAIT PLUSIEURS JOURS QUE NOUS N AVIONS RIEN MANGER CHASSEZ DE NOS TERRES PAR DE VIL CANAILLES DE CHEVALIERS NOUS N AVIONS PLUS QUE LE TITRE MAIS NOTRE ALLURE RESSEMBLAIT PLUS A DES MENDIANTS IL ETAIT LOIN LE TEMPS OU NOS ARMURES ETINCELAIENT ET QUE LA TERRE TREMBLAIT SOUS LES SABOTS DE NOTRE GLORIEUSE MAIS DEFUNTE CAVALERIE
NOUS DECIDAMES DONC DE NOUS APPROCHES DE CETTE LUEUR QUI POUR NOUS MAINTENANT NE REPRESENTAIT PLUS QUE DE L ESPOIR NOUS MARCHAMES ENCORE UN JOUR POUR ATTEINDRE LA LISIERE DE LA FORET DES GRAND CHENES LA LUEUR DISPARAISSAIT AU FUR ET A MESURE QUE NOUS AVANCIONS......
ET C EST COME CELA QUE NOUS NOUS SOMMES PERDUS UNE FOIS DE PLUS DANS CETTE FORET
EPUISEZ ET TRANSIT DE FROID LA NEIGE COMMENCANT A TOMBEE DE PLUS EN PLUS NOUS NOUS ABANDONNIONS A UNE MORT CERTAINE C EST A SE MOMMENT QU UNE OMBRE NOUS EST APPARUE NOUS PENSION D ABORD A UNE VISION COLLECTIVE CELLE D UN ANGE LORSQUE UNE VOIX SE FIT MELODIEUSE A NOS OREILLES BIEN REVEILLEZ NOUS RESTIONS SUR NOS GARDES LA MAIN SUR LES POMMEAUX DE NOS EPEES PRET A EN DECOUDRE MEME SI C ETAIT NOTRE DERNIER COMBAT CAR ON NOUS AVAIT DEJA COMPTEE L HISTOIRE DES MALEFIQUES SORCIERES DE LA FORET DES GRAND CHENES......
MAIS A PEINE AVIONS NOUS EUS LE TEMPS DE FORMER LE CERCLE QU UNE SILOUHETTE MAJESTUEUSE ET GRACIEUSE APPARUT COMMA SORTIE DE NUL PART

BONJOUR JE SUIS OPHELIA REINE DE LA VALEUREUSE TRIBU DES NORCHES
VOUS ETES DANS MON ROYAUME.............

SA VOIX ET SA BEAUTEE ETAIT TEL QUE NOUS NE POUVIONS QUE BAISSEZ LES ARMES
BIEN NOUS EN A PRIS CAR NOUS ETIONS ENCERCLES DE TOUTES PART ET UN MOT D ELLE NOUS NE SERRIONS PLUS QU UN MINCE SOUVENIR APRES DE LONGUE DISCUSTION OPHELIA NOUS PRO¨POSA DE NOUS RESTAURER ET NOUS OFFRIT UNE PARCELLE DE TERRE POUR QUE NOUS PUISSONS NOUS INSTALLEZ ET REFORMEZ NOS ARM2ES AFIN DE LA SERVIRE CORPS ET AMES ET CE A TOUT JAMAIS TEL ETAIT NOTRE SERMENT

CHAQUE JOURS NOUS NOUS TENNONS A REMPLIR AVEC BRIO NOTRE SERMENT ET L HISTOIRE DE DAME OPHELIA RESONNE DANS TOUTES LES CHAUMIERES DE TOUS NOS VILLAGES ......
C EST AINSI QUE L HISTOIRE DE VOTRE DEVOUES SERVITEUR DEBUT PARMIS VOUS ......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://norche.forumactif.com
Ammout
Reine du C85


Messages : 34
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Section RP : Il était une fois...   Ven 19 Fév - 23:45

Lolilov a écrit:
A long long time ago in a lonely forest, where nothing blow unless me.

J'étais seul, terriblement seul.

Je ne savais que faire, abandonné de tous, renié par ceux qui me connaissaient, rejetés par ceux avec qui j'aurais pu traiter... J'étais seul.

Je savais que ma morale n'était pas celle du commun des mortels, je savais que mes valeurs n'étaient pas celles qu'on enseignait à ceux qu'on appelle les bons chrétiens ... mais je n'en avais que faire, je voulais vivre libre avec pour seul étendard ma dignité.

C'était la raison pour laquelle je pensais.
Si je ne peux m'adapter au monde, c'est le monde qui s'adaptera à moi. Peut-être suis-je éphémère, et alors ? Si la seule trace que je dois laisser dans ce monde peut être une lueur de bonté, alors je me battrais pour la tracer.

Dans ce cas me dis-je, il me faut devenir plus fort, il me faut illuminer ce lendemain de mon glorieux passé. Qu'importe si celui-ci est tâché de sang, qu'importe si le chemin que je creuse est foulé par des ombres sans vie, qu'importe ... si les larmes coulent dans la rivière de la vie que j'entends tracer. Si la vie se doit d'être si courte, que l'objectif que je me suis fixé soit accompli ... ou que je meurs de n'avoir pas vécu.


Plein de cette splendide philosophie que j'avais fait naître en moi, aiguisée dans la solitude, je m'attelais ainsi à convaincre de pauvres ères de rejoindre ma cause. Ils n'étaient pas très malins et ne pouvaient comprendre le but que je me fixais. Mais je n'en avais que faire. Demain. Plus tard. Dans un siècle peut-être ... les gens comprendront. Je l'espère. Et ils me remercieront.

Ma motivation était sans faille et ce fut pour cette raison que je les fis travailler, et travailler et encore travailler. Il fallait que mon objectif évolue, il fallait que le futur change et j'en étais le seul Dieu, quitte à en être à la fois le bourreau de mes serviteurs.

Ainsi de poutre en poutre et de pierre en pierre un premier havre vit le jour. Je ne pourrais le qualifier de havre de paix, ce serait mentir ; il n'était que la première marche de ma longue ascension, le premier maillon de la chaîne, le premier accomplissement de ma sainte foi. Mon but, à des lieux de là, était déjà fixé. Il fallait continuer ... avancer ... avancer. C'est pour cette raison, pour cette seule raison que je les ai formé au combat, que je les ai formé à tuer. Je ne cherche pas d'excuses, je n'en ai pas besoin ; la fin justifie les moyens, du moins je l'espère. C'est encore pour cette raison que je leur ai ordonné de tuer. Ah ils étaient heureux mes braves, une raison pour tuer, n'était-elle pas belle cette vie ? La responsabilité qui m'incombait n'avait pas d'importance, ils en étaient libérés, ils ne devaient que tuer.

Je n'avais pas à me plaindre, ils me servaient bien. Ils ont marché au doigt et à l'oeil, "une main de fer dans un gant de velours", les vrais généraux savent. Ainsi mon empire s'est étendu, de jour en jour, ma confiance n'avait aucune limite, pas même la malédiction des cieux. Qu'importe.

Jusqu'au jour où, craignant ma puissance, un attroupement de manants vint me quérir pour me vendre la paix. Sur leur dos un seul sigle : [RTB]. Bah, si cela pouvait me permettre de me protéger tout en continuant à tuer, je n'en avais que faire, j'ai signé.

Je n'avais pas encore idée de ce qui m'attendait.

Je me savais indomptable. Je me croyais indomptable... Jusqu'au jour où je l'ai rencontré. Ah elle était belle, oui elle était belle. Répondant au doux nom de Goudurix, elle était le bras droit du chef de cette tribu. Mon langage peu châtié et ma maladresse sociale naturelle lui plaisait, elle me prit sous son aile. Ahh la vie était belle, les oiseaux chantaient, j'en oubliais presque mes envies de conquête. Que de bons moments nous avons partagé.

Jusqu'où jour où, sans plus d'explication, elle disparut. Mon coeur était brisé, mon âme étendue à même le sol telle un cadavre pourrissant. Moi qui n'avait d'yeux que pour elle, elle m'avait laissé choir sans demander son reste, elle m'avait abandonné ! Je n'en pouvais plus, la rage m'inonda, comment osait-elle ? Moi qui l'avait tant aimé, moi qui l'avait tant choyé, elle qui partageait mes dessins elle m'avait préféré sa liberté ? Non... Non c'était impossible, elle a dû se perdre, se faire enlever... peut-être était-elle morte ... ?

Je devais la retrouver. Quoiqu'il advienne, je devais la retrouver.

Laissant mes nombreux villages sous les ordres de mes plus fidèles capitaines, je partis ainsi à sa recherche, je fouillais ciel et terre pour la retrouver. En vain.

Puis un jour, perdu et abattu dans une taverne sur le bord de la route de Mont Guivre, une jeune aventurière légèrement vêtue vint à ma table et me sussura d'une voix langoureuse :

"Ola noble voyageur, que vous semblez fatigué, que votre fardeau semble lourd à porter, peut-être cherchez-vous un peu de réconfort ?
- Oh oui brave dame, répondis-je, mais le réconfort que je recherche ne peut m'être apporté aussi simplement que les plaisirs charnelles que vous me proposez.
- Eh bien, serait-ce trop demander que de vouloir être l'oreille de votre malheur ?
- Oh non, bien sûr que non jolie demoiselle, c'est que ma quête première est tout aussi glacée que mon coeur depuis que celle en qui j'avais toute confiance m'a abandonné. Elle répondait au nom de Goudurix et m'a lâchement fui du jour au lendemain."
Alors pris d'un sursaut elle me dévisagea :
"Comment la connaissez-vous ? m'interrogea-t-elle.
- C'est difficile à expliquer, répliquais-je, la relation qui nous unissait été si compliquée qu'elle ne pourrait être décrite avec de simples mots.
- Eh bien noble voyageur, je ne sais si je peux vous faire confiance, mais votre visage semble honnête et vos intentions bonnes, je vais vous livrer un secret : Je m'appelle Ophélia, et celle que vous cherchez se cache parmi nous, je peux vous aider à la retrouver"

Ce jour-là, fort de ce doux secret je rejoins la tribu NorChe. Que m'avait-elle dit ? Bah, elle sut trouver les mots. Elle sut me faire comprendre que le destin nous rattrape toujours et que le véritable chagrin ne passe pas à travers ses mailles. J'étais réconforté. Je renaissais.

Je fis connaissance avec cette nouvelle communauté qu'elle me présenta ; chacun y était bon, personne n'y craignait qui que ce soit, chacun étant riche de plusieurs terres et sachant se défendre. "Enfin, enfin des gens qui ont compris" pensais-je.

Depuis ce jour, je sais que tout ce qui se passe autour de moi n'est qu'un grand cirque où chacun joue son rôle et que je suis loin d'en être le marionnettiste, mais encore une fois qu'importe. Peut-être ne changerais-je pas le monde, peut-être ne serais-je comme tant d'autres qu'une goutte d'eau dans ce vaste océan qu'est la vie. Mais j'avais compris une chose : Le seul bonheur pour lequel on peut oeuvrer est le notre, alors si je suis heureux ... qu'importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://norche.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Section RP : Il était une fois...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Section RP : Il était une fois...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....
» Il était une fois... La petite souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NorChe :: Divers :: Section RP-
Sauter vers: